Investir en nue-propriété 2017, le démembrement immobilier

Posted · 10 Comments
Investir en immobilier nue-propriété avec les spécialistes Perl et iPlus. En cette période de pression fiscale exacerbée, de relations locataire-propriétaire compliquées et d’incertitudes sur les prix immobiliers, l’achat d’un bien en nue-propriété par démembrement temporaire est sans doute l’une des meilleures solutions actuelles pour investir en immobilier d’habitation de façon qualitative, sécurisante et en optimisant sa fiscalité sur les revenus et son ISF.

Perl et iPlus étant les principaux monteurs de programmes en nue-propriété, et partenaires de notre cabinet de gestion privée indépendant, nous vous partageons à travers ce guide complet son fonctionnement, notre expérience et nos conseils pour réaliser votre stratégie d’investissement immobilier avec la nue-propriété.

investissement nue-propriété immobilier démembrement

Prix de la nue-propriété avec une 40% de décote sur le prix en pleine propriété, pas d’usufruit pendant 15 années (acquis par un bailleur), donc pas de revenus fonciers, aucun risque locatif, aucune charge de gestion à payer, ni taxe foncière, ni impôt sur le revenu IR ou ISF, investir en nue-propriété est largement plébiscité par Calci Patrimoine pour vous constituer un patrimoine immobilier si vous êtes un investisseur qui recherchez :

  • Un investissement immobilier dans un cadre bien plus sélectif qu’en loi Duflot-Pinel ou LMNP :
    • Grâce à la rareté des programmes en nue-propriété sélectionnés par Perl et iPlus.
  • La sécurité optimale dans la gestion locative, particulièrement pour les risques locataires :
    • Grâce à la l’usufruit donnée temporairement à un bailleur.
  • L’optimisation de vos revenus fonciers existants via la création d’intérêts d’emprunt d’un crédit :
    • Grâce à l’absence de revenus fonciers en tant que nu-propriétaire.
  • L’optimisation de votre ISF, la nue-propriété ne rentrant pas dans son assiette taxable :
    • Grâce à un paiement cash (sortie de l’ISF) ou à crédit (neutre pour l’ISF).
  • Une gestion à distance facilitée, par exemple si vous êtes expatrié :
    • Grâce à la gestion locative déléguée au bailleur usufruitier.
  • La préparation de la retraite avec la constitution d’un capital à terme à la revente :
    • Grâce à la récupération de la pleine propriété à la fin du démembrement.
 

Macron : Ses mesures qui impactent la gestion de patrimoine

Posted · Add Comment
Accueil >

Après une période électorale agitée, les français ont élu leur président pour les cinq prochaines années : Emmanuel Macron. Quelles sont les mesures qui pourront impacter la gestion de votre patrimoine ? Flat tax, prélèvement à la source, transmission, IS, ISF…

macron-louvre-election

Analyse préparée par l’ingénierie patrimoniale de Magnacarta, groupement de cabinets de conseil en gestion de patrimoine indépendants, dont Calci Patrimoine est membre.

 

Patrimoine : impacts économiques et patrimoniaux de Trump

Posted · Add Comment
Donald Trump a été élu le 45ème président des Etats-Unis : quelles optimisations pour l’allocation d’actifs de votre patrimoine ?

Une large victoire avec une majorité au Congrès, au Sénat et à la Chambre des représentants, qui lui permettra théoriquement de réformer. Il pourra si besoin être restreint dans ses mouvements par les systèmes américains de contrôle et de contre-pouvoirs (notamment la Cour suprême).

usa-trump_0

Essayons d’y voir cependant plus clair sur son projet économique :
  • Une forte baisse d’impôts pour relancer la consommation et redonner de la marge aux entreprises.
  • Des dépenses d’infrastructures, de gros travaux et de défense qui vont être considérablement augmentées.
  • Un protectionnisme assumé avec la remise en cause de traités de libre-échange, l’élévation des barrières douanières et l’expulsions de millions de travailleurs illégaux.
Les impacts potentiels financiers et économiques :
  • Un PIB américain qui pèse 23% du PIB mondial (4% pour l’UK et leur « Brexit »).
  • Un creusement massif du déficit budgétaire (5,3 milliards de dollars selon les estimations), le fameux « relèvement du plafond de la dette » sera très bientôt mis sur la table du Congrès.
  • Une hausse conséquente de l’inflation est attendue.
  • Une hausse des taux directeurs de la Fed prévue en décembre 2016 qui devrait être enclenchée malgré cette phase d’incertitudes.
 

Notre groupement de cabinets de CGPI devient Magnacarta

Posted · Add Comment

membre_magnacarta_large

Comme vous le savez, Calci Patrimoine fait partie du groupement de cabinets de conseil en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) nommé Patrimoine Consultant, filiale du groupe Oddo&Cie.

Depuis fin 2015, suite à une fusion avec un autre groupement nommé FIP Patrimoine, Patrimoine Consultant ne formait en fait plus qu’un seul réseau de 56 cabinets indépendants.

Pour conclure ce rapprochement, nous dévoilons en cette rentrée de septembre 2016 une nouvelle identité pour notre groupement désormais appelé « Magnacarta » :

Référence historique, la Magna Carta établit le premier acte patrimonial connu. En 1215, les barons de Jean Sans Terre s’allient et amènent celui-ci à codifier et reconnaitre leurs droits et obligations sur leurs patrimoines en rédigeant la Magna Carta.

« Aujourd’hui référence européenne, nous avons choisi Magnacarta pour symboliser notre ancrage historique au sein de la profession, nos principales valeurs : la communauté, l’expertise, le soutien et notre esprit d’innovation et d’adaptation dans un contexte en perpétuelle mutation.» Vincent Couroyer, Président de Magnacarta

Magnacarta devient ainsi le premier groupement de cabinets indépendants avec 20 ans d’expériences passées, 1 milliard d’euros d’encours clients sous gestion, 56 cabinets (dont Calci Patrimoine), 16 experts salariés aux services des CGPI, plus de 200 partenaires assurantiels, bancaires, immobiliers et toujours le groupe Oddo&Cie en tant qu’actionnaire institutionnel de poids.

Cette évolution me permettra, j’en suis convaincu, d’être encore plus soutenu pour me consacrer ma véritable valeur ajoutée : ma relation de conseil avec vous et votre patrimoine.

Respectueusement,
Anthony Calci

 

Vos perspectives et projets pour cette rentrée patrimoniale ?

Posted · Add Comment

J’espère sincèrement que vous avez passé un aussi bon été 2016 que celui des marchés financiers, et que cela va continuer ainsi jusqu’en 2017 !

Les marchés financiers ont passé sereinement cet été post-Brexit

En effet, depuis notre dernière newsletter sur le Brexit (et son très bon point d’entrée), les marchés actions européens se sont (comme prévu) totalement repris.

Nous sommes désormais, avec la hausse de +2,31% de vendredi, à un CAC 40 à 4542 soit son niveau le plus élevé depuis la fin avril (et à un niveau égal à septembre 2015 après le crack chinois d’août).

Il faut dire qu’avec le retour de la croissance par la rentrée de l’Europe en cycle relationniste, il est logique de voir les bénéfices des entreprises grimper avec leurs valorisations boursières.

Les Banques centrales (avec leurs rachats d’actifs), les taux bas et la vigueur de l’économie américaine vivifiant notre sortie de cycle déflationniste, y sont pour beaucoup.

Bien sûr, un choc négatif pourrait bien faire revenir notre croissance faible en territoire déflationniste : retour à la raison des marchés actions américains (qui volent de record en record) du fait d’une hausse des taux de la Fed ou de l’entrée en stagflation des USA, crise d’émergents, de la dette de pays européens…

Sans aucun doute de nouvelles périodes de volatilités à venir avec de nouveaux points d’entrée.

L’immobilier est lui aussi porté par le cycle relationniste de l’Europe

L’immobilier professionnel (bureaux…) demeure avec son très bon rapport rendement/risque malgré ses prix élevés à Paris et en Ile-de-France, nous privilégions ainsi aujourd’hui les investissements en pays de la zone Euro via les SCPI internationales, plutôt que franco-françaises.

L’immobilier résidentiel en France reste cher, mais toujours privilégié par les investisseurs comme valeur refuge, tandis que les prix sont encore portés par les taux de crédit historiquement bas (près de 1% sur 15 ans !) et les pôles de développement économiques (Grand-Paris, nouvelles lignes TGV, métropole bordelaise, lyonnaise…).

 

Cycles de Kondratiev et Gestion de Patrimoine 2016

Posted · Add Comment
Connaissez-vous les cycles économiques de Kondratiev ? Ils sont particulièrement pertinents en gestion de patrimoine pour établir sa stratégie d’allocation d’actifs patrimoniale à long terme, c’est-à-dire pour choisir sur quelles classes d’actifs son patrimoine doit-il s’investir ou se désinvestir.

L’économiste russe Nikolaï Kondratiev (1892-1938) a ainsi décrit les comportements d’une période longue d’environ 60 ans durant laquelle une économie va évoluer en 4 phases d’une dizaine d’années : reflation, stagflation, désinflation et enfin déflation.

Pour l’Histoire, Kondratiev est mort fusillé pendant les Grandes Purges au Goulag, déporté par Staline pour avoir mis en avant que l’économie de marché se relevait toujours de ses dépressions.

Ce qui est passionnant, c’est que tous les cycles longs de Kondratiev ont été identifiées depuis le Moyen-Âge, où chaque phase répète tous les demi-siècles les mêmes caractéristiques économiques, favorisant ou défavorisant donc les mêmes classes d’actifs : cash, actions, obligations d’Etat, obligations d’entreprise, immobilier résidentiel, immobilier d’entreprise, matières premières et or.

Les 4 dernières cycles de Kondratiev aux USA, de 1800 à aujourd’hui

kondratiev-usa

Le dernier cycle de Kondratiev en date serait bien sûr celui que nous vivons actuellement en France.

Cycles de Kondratiev et Investissements

 

Joyeuses fêtes ! Perspectives patrimoniales 2016

Posted · Add Comment
Je vous souhaite à tous de passer d’excellentes fêtes de fin d’année.

Même si nous avons aujourd’hui bien plus le cœur à festoyer en nous entourant des gens que l’on aime que de penser à notre gestion de patrimoine, nous ne pouvons oublier que ce dernier trimestre 2015 aura été marqué en France par les tragiques attentats terroristes du 13 novembre. Et en Europe la crise des migrants est en centre des débats, les Etats de l’UE se disputant la meilleure stratégie à adopter.

Sous cette conjoncture géopolitique instable, comment notre économie va-t-elle ainsi évoluée en 2016 ?

Après deux crises successives en 2008 et 2011, de bonnes nouvelles arrivent de l’Europe qui retrouve enfin le chemin de la croissance. Notamment la France qui atteindra vraisemblablement 1,1% en 2015 et accélèrera à 1,5% en 2016 selon l’Insee.

 
 
 
PageLines