Assurance-vie 2013 : Conseils pour épargner sur l’Assurance-vie

Posted · Add Comment
assurance vie 2012 conseil

Assurance-vie : Quel fonctionnement et quels conseils en 2013 pour choisir et épargner sur un contrat d’assurance-vie. De l’épargne avec les fonds euros et les unités de compte juqu’à la succession, en passant par la fiscalité de l’assurance-vie

Assurance-vie

L’assurance-vie, outil incontournable de la création et de la gestion de patrimoine en France

L’assurance-vie est sans conteste l’outil le plus incontournable en gestion de patrimoine en France. Il est à la fois un placement financier pour épargner, pour optimiser sa fiscalité et pour préparer la transmission de son patrimoine financier.

Cet article a pour objectif de vous aider dans vos choix d’épargne qui sont souvent liés de près ou de loin à l’assurance-vie. Considérée depuis longtemps comme le placement préféré des Français, l’assurance-vie a un peu perdu de sa grandeur depuis la chute de ses rendements en fonds euros et la concurrence marketing agressives des banques et de leurs livrets bancaires. Cependant, la nouvelle fiscalité 2013 des livrets bancaires, imposés désormais à votre tranche marginale d’imposition (plus de possibilité d’utiliser le prélèvement libératoire forfaitaire, sauf si les intérêts annuels générés sont inférieurs à 2000€), rend l’assurance-vie encore plus attractive (car sa fiscalité n’a pas été touchée et reste très avantageuse).

Sa fiscalité avantageuse, sa flexibilité de gestion de l’épargne qui permet d’aller trouver de la rentabilité et de s’adapter à une majorité des objectifs financiers et patrimoniaux des particuliers, l’assurance-vie n’a pas dit son dernier mot et conserve tous ses atouts pour attirer l’épargne des Français en 2013.

 

Clause bénéficiaire en assurance-vie : Tous nos conseils

Posted · 1 Comment
La clause bénéficiaire permet au souscripteur d’un contrat d’assurance-vie de désigner qui sera le ou les bénéficiaires du capital au moment de son décès. La bonne utilisation et rédaction de cette clause bénéficiaire est indissociable d’une bonne optimisation de la transmission de votre patrimoine.

L’assurance-vie est en effet un puissant outil de transmission, car ses capitaux versés au bénéficiaire sont hors succession et bénéficient d’un abattement spécifique de 152 500€ pour tous les versements effectués par le souscripteur avant ses 70 ans. En faisant ainsi jouer l’abattement succession assurance-vie et l’abattement sur les droits de succession (parents-enfants : 159 325€), vous pouvez transmettre un patrimoine de 311 852€ sans aucune imposition successorale.

Savez-vous ainsi si vous avez bien pris toutes les dispositions successorales dans les clauses bénéficiaires de vos contrats d’assurance-vie ? Si vous avez des questions sur votre situation personnelle et vos clauses bénéficiaires d’assurance-vie, je vous invite à nous contacter. En attendant, suivez les conseils de cet article !

 
 
 
PageLines