Prix immobiliers 1T2016 : Hausse de 2,8% sur un an

Posted · Add Comment

Accueil >>

Les Baromètres mensuels des notaires et de LPI-SeLoger ont annoncé une augmentation de +2,8% sur un an des prix immobiliers signés dans l’ancien en France. La très forte hausse du nombre des transactions a confirmé la hausse des prix attendue grâce aux taux historiquement bas, au manque de logements dans les zones tendues et aux nouveaux dispositifs d’aides à l’accession (PTZ, Pinel).

Dans l’immobilier ancien, « les vendeurs sont redevenus confiants et tablent sur le dynamisme de la demande », les prix ont ainsi évolué de +0,7% sur 3 mois (et +2,8% sur un an) sur toute la France.

Dans l’immobilier neuf, « après un mois de janvier marqué par une accélération de la hausse, les tensions sur les prix sont retombées en février », même avec un statuquo sur 3 mois les prix restent orientés à la hausse (+2,5% sur un an).

À Paris (prix moyen 8 565€/m²), l’évolution est de +1,8% sur 3 mois (+0,3% sur un an).

À Marseille (prix moyen 2 690€/m²), les prix ont pris de +5,3% sur 3 mois (-1,2% sur un an).

À Lyon (prix moyen 3 859€/m²), les prix ont augmenté de +4,6% sur 3 mois (+1,4% sur un an).

Les hausses les plus fortes sur 3 mois : Marseille (+5,3%), Nantes (+5,3%) et Rennes (+5,3%).
Les hausses les plus fortes sur un an : Nîmes (+12,3%), Saint-Etienne (+12,3%) et Limoges (+8,0%).

Les baisses les plus fortes sur 3 mois : Strasbourg (-9,1%), Montpellier (-8,1%) et Le Havre (-4,9%).
Les baisses les plus fortes sur un an : Perpignan (-10,6%), Toulon (-6,3%) et Brest (-4,7%).

Pour en savoir plus sur l’évolution des prix immobiliers anciens dans votre département : http://barometre.immobilier.notaires.fr/

Même si le timing d’investissement immobilier en France semble bien intéressant (hypothèse de hausse des prix sur 2 à 3 ans après 4 ans de baisse, et taux historiquement bas qui augmente le pouvoir d’achat immobilier), il reste à relativiser au regard de la moyenne historique des prix et ses comparaisons avec les marchés immobiliers des autres pays européens. Les prix immobilier en France restent alors encore surévalués (source études Friggit), d’où la prudence et la nécessité d’établir une stratégie d’acquisition adaptée.

Pour investir en immobilier dans le neuf ou l’ancien, en location nue, location meublée ou en nue-propriété, en direct ou via un fonds – je suis à votre entière disposition pour discuter ensemble du projet d’investissement immobilier qui serait le plus adapté à votre situation financière, fiscale, patrimoniale, à vos objectifs et à la conjoncture du marché immobilier.

Anthony Calci

Anthony Calci

Conseiller en gestion de patrimoine (CGP),
stratégiste en investissement financier et immobilier
Anthony Calci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
PageLines