Vos perspectives et projets pour cette rentrée patrimoniale ?

 

J’espère sincèrement que vous avez passé un aussi bon été 2016 que celui des marchés financiers, et que cela va continuer ainsi jusqu’en 2017 !

Les marchés financiers ont passé sereinement cet été post-Brexit

En effet, depuis notre dernière newsletter sur le Brexit (et son très bon point d’entrée), les marchés actions européens se sont (comme prévu) totalement repris.

Nous sommes désormais, avec la hausse de +2,31% de vendredi, à un CAC 40 à 4542 soit son niveau le plus élevé depuis la fin avril (et à un niveau égal à septembre 2015 après le crack chinois d’août).

Il faut dire qu’avec le retour de la croissance par la rentrée de l’Europe en cycle relationniste, il est logique de voir les bénéfices des entreprises grimper avec leurs valorisations boursières.

Les Banques centrales (avec leurs rachats d’actifs), les taux bas et la vigueur de l’économie américaine vivifiant notre sortie de cycle déflationniste, y sont pour beaucoup.

Bien sûr, un choc négatif pourrait bien faire revenir notre croissance faible en territoire déflationniste : retour à la raison des marchés actions américains (qui volent de record en record) du fait d’une hausse des taux de la Fed ou de l’entrée en stagflation des USA, crise d’émergents, de la dette de pays européens…

Sans aucun doute de nouvelles périodes de volatilités à venir avec de nouveaux points d’entrée.

L’immobilier est lui aussi porté par le cycle relationniste de l’Europe

L’immobilier professionnel (bureaux…) demeure avec son très bon rapport rendement/risque malgré ses prix élevés à Paris et en Ile-de-France, nous privilégions ainsi aujourd’hui les investissements en pays de la zone Euro via les SCPI internationales, plutôt que franco-françaises.

L’immobilier résidentiel en France reste cher, mais toujours privilégié par les investisseurs comme valeur refuge, tandis que les prix sont encore portés par les taux de crédit historiquement bas (près de 1% sur 15 ans !) et les pôles de développement économiques (Grand-Paris, nouvelles lignes TGV, métropole bordelaise, lyonnaise…).

Placements financiers de l’expatrié : Notre guide conseils

 

Guide complet conseils pour bien épargner et choisir ses placements financiers quand on est expatrié français vivant à l’étranger. Comment utiliser votre capacité d’épargne souvent bien supérieure à celle que vous auriez si vous étiez encore France : fiscalité des revenus du pays d’accueil plus avantageuse, coût de la vie moins chère, mais aussi de meilleures rémunérations et plus d’opportunités professionnelles.

placement-financier

Sur quels placements financiers alors épargner ? Assurance-vie française, luxembourgeoise, compte-titres ? Où et comment investir en immobilier ? SCPI, LMNP, Nue-Propriété ? Quels avantages, inconvénients et même risques lorsque vous êtes à l’étranger et que vous souhaitez investir en France ? Quels démarches administratives et fiscales effectuer pendant et après son expatriation ?

SCPI Novapierre Allemagne : Souscrire avant la hausse du prix de part

 
Souscrivez avant l’augmentation du prix de part de la SCPI de rendement internationale Novapierre Allemagne le 31 mai 2016 avec notre cabinet Calci Patrimoine.

Le patrimoine immobilier allemand de la SCPI de rendement internationale Novapierre Allemagne créée en 2013 va déjà arriver à 140 millions d’euros et permet d’atteindre un revenu 2016 proche de 12 à 12,5 € par part (5% de rentabilité).

Pour mieux optimiser l’investissement de la collecte, un arrêt temporaire de la commercialisation pour 3 mois a été décidé par Paref Gestion (du 1er juin au 31 août 2016), le prix de souscription de la part augmentera ainsi de 250 à 255€ par hausse de la prime d’émission lors de la réouverture de la souscription le 1er septembre 2016.

Vous avez donc jusqu’à la fin du mois de mai pour souscrire et profitez de l’augmentation du prix de part de 2%, de sa rentabilité nette de gestion 5% et de sa fiscalité avantageuse 100% allemande.

Cycles de Kondratiev et Gestion de Patrimoine

 
Connaissez-vous les cycles économiques de Kondratiev ? Ils sont particulièrement pertinents en gestion de patrimoine pour établir sa stratégie d’allocation d’actifs patrimoniale à long terme, c’est-à-dire pour choisir sur quelles classes d’actifs son patrimoine doit-il s’investir ou se désinvestir.

L’économiste russe Nikolaï Kondratiev (1892-1938) a ainsi décrit les comportements d’une période longue d’environ 60 ans durant laquelle une économie va évoluer en 4 phases d’une dizaine d’années : reflation, stagflation, désinflation et enfin déflation.

Pour l’Histoire, Kondratiev est mort fusillé pendant les Grandes Purges au Goulag, déporté par Staline pour avoir mis en avant que l’économie de marché se relevait toujours de ses dépressions.

Ce qui est passionnant, c’est que tous les cycles longs de Kondratiev ont été identifiées depuis le Moyen-Âge, où chaque phase répète tous les demi-siècles les mêmes caractéristiques économiques, favorisant ou défavorisant donc les mêmes classes d’actifs : cash, actions, obligations d’Etat, obligations d’entreprise, immobilier résidentiel, immobilier d’entreprise, matières premières et or.

Les 4 dernières cycles de Kondratiev aux USA, de 1800 à aujourd’hui

kondratiev-usa

Le dernier cycle de Kondratiev en date serait bien sûr celui que nous vivons actuellement en France.

Cycles de Kondratiev et Investissements

Joyeuses fêtes ! Perspectives patrimoniales 2016

 
Je vous souhaite à tous de passer d’excellentes fêtes de fin d’année.

Même si nous avons aujourd’hui bien plus le cœur à festoyer en nous entourant des gens que l’on aime que de penser à notre gestion de patrimoine, nous ne pouvons oublier que ce dernier trimestre 2015 aura été marqué en France par les tragiques attentats terroristes du 13 novembre. Et en Europe la crise des migrants est en centre des débats, les Etats de l’UE se disputant la meilleure stratégie à adopter.

Sous cette conjoncture géopolitique instable, comment notre économie va-t-elle ainsi évoluée en 2016 ?

Après deux crises successives en 2008 et 2011, de bonnes nouvelles arrivent de l’Europe qui retrouve enfin le chemin de la croissance. Notamment la France qui atteindra vraisemblablement 1,1% en 2015 et accélèrera à 1,5% en 2016 selon l’Insee.

Marché et prix de l’immobilier au 4ème trimestre 2015

 
Dixit mes deux principales sources, le Baromètre trimestriel des notaires et le Baromètre mensuel LPI-SeLoger, une hausse des prix semble s’être amorcée presque partout en France (reste disparate selon les régions et les villes) grâce aux taux bas, au manque de logements dans les zones tendues et surtout à la très forte hausse du nombre des transactions.

Pour en savoir plus sur les tendances du marché immobilier ancien et neuf :
Téléchargez le PDF du Baromètre LPI-SeLoger d’Août 2015

Dans l’immobilier ancien, « le marché a regagné un niveau d’activité à celui de la fin 2011 », les prix ont ainsi évolué de +2,4% sur 3 mois (et +1,8% sur un an) sur toute la France.

Dans l’immobilier neuf, « la hausse devrait s’accélérer dans les prochains mois », les prix ont augmentés de +1,5% sur 3 mois (+0,4% sur un an).

À Paris (prix moyen 8 359€/m²), l’évolution est de +1,3% sur 3 mois (+2,1% sur un an). Le nombre de ventes d’appartement a aussi gagné +15% sur un an.

À Marseille (prix moyen 2 792€/m²), les prix ont pris de +1,3% sur 3 mois (2,6% sur un an).

À Lyon (prix moyen 3 869€/m²), les prix ont augmenté de +0,2% sur 3 mois (+2,1% sur un an).

Les hausses les plus fortes sur 3 mois : Toulouse (+5,5%), Bordeaux (+2,6%) et Nantes (+4,0%).
Les hausses les plus fortes sur un an : Toulouse (+6,3%), Nice (+4,9%) et Nantes (+4,7%).

Les baisses les plus fortes sur 3 mois : Grenoble (-3,4%), Lille (-3,2%) et Rennes (-1,9%).
Les baisses les plus fortes sur un an : Grenoble (-5,1%), Lille (-3,0%) et Bordeaux (-1,5%).

Pour en savoir plus sur l’évolution des prix immobiliers anciens dans votre département : https://barometre.immobilier.notaires.fr/

Pour investir en immobilier dans le neuf ou l’ancien, en location nue, location meublée ou en nue-propriété, en direct ou via un fonds – je suis à votre entière disposition pour discuter ensemble du projet d’investissement immobilier qui serait le plus adapté à votre situation financière, fiscale, patrimoniale, à vos objectifs et à la conjoncture du marché immobilier.

Notre sélection de meilleurs contrats d’assurance-vie

 

Découvrez notre sélection des meilleurs contrats d’assurance-vie française et luxembourgeoise actuels.

Dernière mise à jour : Septembre 2015.

ASSURANCE-VIE

La flexibilité de gestion d’épargne de l’assurance-vie, la rendant incontournable en constitution de patrimoine :

  • Versements, arbitrages et retraits possibles à tout moment.
  • Accès au support fonds euros à capital garanti et aux Unités de compte à capital non-garanti.
  • Choix de l’allocation des supports en fonction de son profil de risque.
  • Fiscalité avantageuse sur les retraits après 4 et 8 ans de détention.
  • Fiscalité avantageuse sur la transmission pour les versements effectués avant 70 ans.

Notre sélection de meilleurs contrats d’assurance-vie : AXA Coralis, Sérénipierre de Primonial, E-Novline et Himalia de Generali, Cardif Elite de BNP Cardif, Expert Premium de SwissLife, Patrimoine Vie Plus, gamme Fipavie d’Oddo et gamme Banque privée 1818.

Quelles perspectives boursières pour la fin 2015 ?

 
Vous l’avez sans doute suivi, la rentrée patrimoniale 2015 s’est principalement focalisée sur cette forte correction des marchés boursiers qui s’est opérée depuis 3 semaines, dans le sillage du krach des bourses chinoises (qui restent toutefois positives au regard de la bulle de 140% de hausse en moins d’un an).

Le CAC 40 est ainsi passé sous la barre des 4 400 points le 24 août (nous avions frôlé les 5 200 points début août), puis est repassé au-delà des 4 600 points en fin de semaine dernière.

Cette volatilité des marchés financiers est la conséquence :

  • Des inquiétudes sur le ralentissement en Chine (derniers chiffres clés économiques décevants, dévaluation du yuan, etc.) et sur les pays émergents,
  • De la chute du prix des matières premières (la Chine consomme près de 50% d’un grand nombre de matières premières, impact sur de nombreux pays producteurs – Brésil, Russie, Venezuela, Kazakhstan, etc.),
  • Peu de visibilité sur la remontée des taux US par la Fed (septembre, décembre ?),
  • De la Grèce dans une moindre mesure.

Si vous possédez des portefeuilles investis sur les marchés financiers (PEA, compte-titres, assurance-vie), vous êtes donc plus ou moins exposé à cette très forte volatilité.

Nous avons cependant de bonnes nouvelles en Europe avec les résultats du 2e trimestre / 1er semestre, les meilleurs depuis 2010.

Ces résultats ont été portés par un début d’amélioration de l’environnement macro en Zone Euro, par un euro encore faible (même si celui-ci s’apprécie depuis quelques jours), par une baisse des prix des matières premières et par des taux d’intérêt bas.

Attention donc à ne pas sortir à un point bas sur vos portefeuilles boursiers, car ce scénario de 2015 est à priori encore bien éloigné de celui de 2008, qui a fait face à la fois à une crise bancaire (Lehmann) et à une récession économique mondiale.

Comme toujours, pour faire le point sur votre situation et réfléchir ensemble aux nouveaux points d’optimisation patrimoniale de votre stratégie de placement financier et d’investissement immobilier pour cette fin d’année 2015, nous restons entièrement disponible via les formulaires de contact du site et via le 01 80 46 92 80.

Nous pouvons ainsi convenir ensemble d’un entretien téléphonique ou physique dans notre cabinet parisien, dans l’attente de votre contact et au plaisir d’avoir de vos nouvelles.

Cordialement,
Anthony Calci

Point Gestion de Patrimoine et Investissement été 2015

 
« C’est quand l’eau se retire qu’on voit qui n’a pas de maillot de bain. » Warren Buffet

warren buffet

Après la belle danse de sirtaki entre la Grèce et l’Union européenne, les marchés ont repris leur souffle et la confiance peut enfin s’installer durablement. Vraiment ? Un nouvel acte de tragédie grecque pourrait malheureusement bien revenir prochainement dans votre gestion de patrimoine : des prêts pour rembourser d’autres prêts, encore plus de mesures d’austérité en contrepartie de ne pas laisser couler leurs banques et une monnaie Euro bien trop forte pour une économie en perdition ? Ou un pays qui réussit à rester dans le grand marché de la zone euro, à sauver son système bancaire, accompagné dans son regain de compétitivité et son retour à la croissance par une institution européenne forte et des nations leaders, telles que la France et l’Allemagne ? Quoi qu’il en soit, outre la Grèce, la reprise économique de l’Europe est bien réelle et les taux devraient rester bas grâce au QE de la Banque centrale européenne qui continue à faire ses effets.

Aussi, la croissance de la Chine reste très forte (7%) et les perspectives du marché domestique excellentes. Mais ses marchés financiers sont le contraire de la linéarité de leur célèbre muraille. Après une hausse allant de 60% pour Shanghai à 140% pour Shenzhen en 6 mois, par la bulle créée par les investisseurs particuliers chinois qui s’endettaient pensant s’enrichir, les bourses chinoises ont très fortement corrigé et il est encore trop tôt pour savoir si les mesures prises par le parti communiste vont réussir à réduire la volatilité.

Retour haut de page