Où épargner et investir en 2013 : Nos conseils Placements financiers

 
Où épargner et investir en 2013 : quels placements choisir entre le Livret A, les livrets bancaires, les comptes-à-terme, l’assurance-vie, le PEA et le compte-titres ? Entre la baisse des taux et la fiscalité des revenus mobiliers, atteindre un rendement net d’impôt intéressant tout en gardant une certaine sécurité et flexibilité devient de plus en plus ardu.

gestion de patrimoine

Outre le livret A pour votre trésorerie, l’assurance-vie semble le mieux placé des placements financiers en 2013. En effet, sa flexibilité en matière de supports d’investissement (avec le fonds euros et son nombre d’Unités de compte) lui permet de réaliser des allocations aussi bien en profil de risque conservateur (100% fonds euros) que dynamique (100% UC). Sa fiscalité assurance-vie avantageuse est un autre avantage que n’a absolument plus les livrets bancaires ou le compte-titres depuis la loi de Finances 2013 de M. Hollande. Cependant, vous devrez être bien conseillé et accompagné pour utiliser l’assurance-vie dans un cadre sécurisant et à son plein potentiel, c’est-à-dire en investissant une partie de ce capital sur les marchés financiers via ses Unités de compte UC.

Assurance-vie 2013 : Conseils pour épargner sur l’Assurance-vie

 
assurance vie 2012 conseil

Assurance-vie : Quel fonctionnement et quels conseils en 2013 pour choisir et épargner sur un contrat d’assurance-vie. De l’épargne avec les fonds euros et les unités de compte juqu’à la succession, en passant par la fiscalité de l’assurance-vie

Assurance-vie

L’assurance-vie, outil incontournable de la création et de la gestion de patrimoine en France

L’assurance-vie est sans conteste l’outil le plus incontournable en gestion de patrimoine en France. Il est à la fois un placement financier pour épargner, pour optimiser sa fiscalité et pour préparer la transmission de son patrimoine financier.

Cet article a pour objectif de vous aider dans vos choix d’épargne qui sont souvent liés de près ou de loin à l’assurance-vie. Considérée depuis longtemps comme le placement préféré des Français, l’assurance-vie a un peu perdu de sa grandeur depuis la chute de ses rendements en fonds euros et la concurrence marketing agressives des banques et de leurs livrets bancaires. Cependant, la nouvelle fiscalité 2013 des livrets bancaires, imposés désormais à votre tranche marginale d’imposition (plus de possibilité d’utiliser le prélèvement libératoire forfaitaire, sauf si les intérêts annuels générés sont inférieurs à 2000€), rend l’assurance-vie encore plus attractive (car sa fiscalité n’a pas été touchée et reste très avantageuse).

Sa fiscalité avantageuse, sa flexibilité de gestion de l’épargne qui permet d’aller trouver de la rentabilité et de s’adapter à une majorité des objectifs financiers et patrimoniaux des particuliers, l’assurance-vie n’a pas dit son dernier mot et conserve tous ses atouts pour attirer l’épargne des Français en 2013.

Fiscalité Assurance-vie : Nos Conseils pour 2013

 
assurance-vie

Conseils et exemples Gestion de Patrimoine pour optimiser la fiscalité et l’imposition de ses contrats d’assurance-vie 2013 : abattements, imposition des retraits sur fonds euros et unités de compte, taxation succession des versements avant et après 70 ans des bénéficiaires, exemples de calcul.

Fiscalité et Imposition Assurance-vie 2013

L’assurance-vie, le support d’épargne et de gestion de patrimoine à la fiscalité avantageuse

L’assurance-vie est à la fois un contrat qui permet d’épargner et de gérer son patrimoine en optimisant sa fiscalité.

En effet, outre son utilisation et ses avantages pour transmettre son patrimoine financier, les retraits (appelés rachats) possèdent une imposition particulièrement avantageuse, dégressive par rapport à la durée de détention du souscripteur.

Toujours considérée comme le placement préféré des Français, l’assurance-vie n’est pourtant plus aussi avantageuse qu’auparavant en raison de la baisse des rendements des fonds euros. Toutefois, elle garde de nombreux avantages et reste l’un des placements financiers phare en matière de gestion de patrimoine et d’épargne en France.

Faut-il investir dans l’or : Notre analyse et nos conseils Or 2013

 
Depuis plus de 3000 ans matière première de tous les fantasmes, l’or est devenu aujourd’hui incontournable aux yeux des épargnants français en quête de valeur refuge alternative aux marchés financiers et à l’immobilier. On les comprend : depuis 1998 et jusqu’à aujourd’hui en 2013, les métaux précieux ont vu leur prix plus de quadruplé.

Que disent les spécialistes du marché des métaux précieux, notamment de l’or en 2013 ? Comment investir dans l’or ?
Même si cet article met en avant que l’année 2013 s’annonce comme porteuse pour l’or, nous souhaitons à tout prix capter votre attention sur le fait que l’or reste un actif extrêmement risqué et volatil, seule une minime part de ce métal précieux doit être incorporé dans votre patrimoine – un patrimoine qui devra déjà être très diversifié.

Evolution des prix des métaux précieux depuis 1998

Les performances passées ne sont pas indicateur fiable des performances futures
cours métaux précieux et or 2013

Loi de Finances 2013 : La stratégie du nouveau gouvernement

 
Jeudi 20 décembre 2012, l’Assemblée Nationale a voté la Loi de finances 2013, premier budget élaboré et voté par le nouveau gouvernement de M. Ayrault. Quelles sont les modifications apportées à l’économie, la fiscalité et le budget ?

Les principaux thèmes abordés :

  • Réduire le déficit public
  • Relancer la croissance
  • Les axes de financement
  • Gérer les concours financiers aux collectivités locales
  • Actualiser l’imposition
  • Développer l’offre en faveur du logement avec la loi Duflot

Optimisation fiscale : Quel plafond des niches fiscales 2013 ?

 
C’était une promesse de campagne du Président François Hollande, le plafond des niches fiscales est abaissé à 10 000 € en 2013 : Le cumul des avantages fiscaux accordé au foyer fiscal en contrepartie des dépenses payées ou des investissements réalisés en 2013 ne pourra excéder ce montant.

Si le montant total des avantages fiscaux soumis au plafonnement excède le plafond, l’excédent est ajouté à la cotisation d’impôt déterminée dans les conditions de droit commun.

Sont considérées comme avantages fiscaux soumis au plafond des niches fiscales 2013 :

  • Souscription au capital de Sofica
  • Souscription au capital de PME
  • Souscription de parts de FCPI ou de FIP
  • Dépenses dans le secteur de la forêt
  • Investissement immobilier locatif LMNP – Censi-Bouvard
  • Investissement immobilier locatif Duflot
  • Investissements outre-mer
  • Travaux sur les objets classés monuments historiques
  • Dépenses de protection d’espaces naturels
  • Emploi d’un salarié à domicile
  • Frais de garde des enfants
  • Intérêts des prêts étudiants
  • Prime pour l’emploi

Toutefois, ne sont pas concernés par le seuil de 10 000 € : les investissements dans les DOM-TOM et les investissements dans le cinéma (Sofica) qui seront soumis à un plafond global de 18 000 €. En outre, le dispositif immobilier Malraux n’est plus considéré comme une niche fiscale.

Imposition à 75% au-delà de 1 million € pour F.Hollande

 
Présidentielle 2012 : François Hollande a annoncé qu’il imposerait à 75% les revenus supérieurs à 1 million d’euros en créant une nouvelle tranche marginale d’imposition sur l’impôt sur le revenu. Une nouvelle proposition du candidat du PS s’il était élu à la présidence de la république française cette année 2012, qui se rajoute à d’autres, pour augmenter les impôts des particuliers.

François Hollande Imposition 75% 1M€

Imposition à 75% au-delà de 1 million d’euros de revenu pour François Hollande

Le candidat du PS a sans doute voulu frapper fort les esprits (et les riches) avec cette proposition de créer cette TMI à 75% sur les revenus supérieurs à 1 000 000€ par an (ou 100 000€ par mois). François Hollande a ainsi confirmé et justifié ses dires en appelant un « acte patriotique » cette taxation pour les plus riches, même si au moment de l’annonce il dénonçait plutôt leur « rémunération indécente ».

Réduction d’impôt – Le guide complet pour payer moins d’impôts en 2013

 
Le guide complet 2013 sur les stratégies de réduction d’impôt. Cela ne vous aura pas échappé, nous vivons une période d’austérité budgétaire d’Etat sans précédent, entrainant pour les particuliers le durcissement du barème de l’impôt sur le revenu, de la réduction – disparition de certains dispositifs et des hausses des prélèvements sociaux.

Comment faire face à cette situation en mettant en place une stratégie patrimoniale, financière et fiscale pour optimiser sa fiscalité et pour payer moins d’impôts ?

stratégies réduction impôts

Dans ce guide complet, nous passerons en revue les 3 différentes stratégies de réduction d’impôt via 11 leviers d’actions patrimoniaux. Pour ensuite aller plus loin, nous expliquerons en détail le fonctionnement et le calcul de l’Impôt sur le revenu (IRPP), en donnant en parallèle des conseils pour optimiser votre déclaration d’impôt. Bien sûr Calci Patrimoine est à votre entière disposition pour vous aider dans la création de votre propre stratégie de réduction d’impôt, la plus adaptée à votre situation, profil et objectifs.

Clause bénéficiaire en assurance-vie : Tous nos conseils

 
La clause bénéficiaire permet au souscripteur d’un contrat d’assurance-vie de désigner qui sera le ou les bénéficiaires du capital au moment de son décès. La bonne utilisation et rédaction de cette clause bénéficiaire est indissociable d’une bonne optimisation de la transmission de votre patrimoine.

L’assurance-vie est en effet un puissant outil de transmission, car ses capitaux versés au bénéficiaire sont hors succession et bénéficient d’un abattement spécifique de 152 500€ pour tous les versements effectués par le souscripteur avant ses 70 ans. En faisant ainsi jouer l’abattement succession assurance-vie et l’abattement sur les droits de succession (parents-enfants : 159 325€), vous pouvez transmettre un patrimoine de 311 852€ sans aucune imposition successorale.

Savez-vous ainsi si vous avez bien pris toutes les dispositions successorales dans les clauses bénéficiaires de vos contrats d’assurance-vie ? Si vous avez des questions sur votre situation personnelle et vos clauses bénéficiaires d’assurance-vie, je vous invite à nous contacter. En attendant, suivez les conseils de cet article !

Fonctionnement des fonds euros d’assurance-vie

 
Comment fonctionne le fameux fonds euros que propose chaque compagnie d’assurance dans leurs contrats d’assurance-vie ? Malgré que le fonds en euros soit un des supports d’épargne préférés des Français, savez-vous réellement quel est son fonctionnement et sa composition ?

Contrairement à une certaine croyance, les fonds euros ne se composent pas de « la monnaie euro », mais bien d’actions, d’obligations ou d’immobilier que la compagnie d’assurance gère pour vous donner un taux de rendement garanti, en échange de frais de gestion et de participation aux bénéfices.

fonds euros

mattis adipiscing leo in Lorem quis libero. id Sed Retour haut de page